Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Intoxication au CO, comment limiter les risques ?

Intoxication au CO, comment limiter les risques ?

COMMENT PEUT-ON ÊTRE VICTIME D’UNE INTOXICATION ?

 

L’intoxication au CO peut être provoquée par :

  • Un problème de ventilation (apport insuffisant d’air frais)
  • Une mauvaise installation, un mauvais fonctionnement ou un manque d’entretien des appareils de chauffage
  • Un problème de cheminée (évacuation insuffisante des gaz de combustion)
  • Les appareils de chauffage mobiles qui ne sont pas raccordés à une cheminée, comme par exemple les poêles à pétrole, les foyers au bioéthanol ou les braises d’un barbecue installé à l’intérieur peuvent libérer de plus ou moins grandes quantités de CO.
  • Les gaz d’échappement de véhicules ou de machines à moteur fonctionnant à l’essence contiennent également du CO et peuvent provoquer une intoxication s’ils se dégagent dans un espace clos comme un garage par exemple.

 

Le CO pénètre dans notre corps car il se mélange à l’air que nous respirons. Au niveau des poumons, le CO pénètre dans le sang et perturbe le transport de l’oxygène. Il bloque également l’utilisation de l’oxygène par les organes. Le cerveau, grand consommateur d’oxygène est le premier organe touché. Une petite quantité de CO dans l’air ambiant peut être dangereuse : 0,1% de CO dans l’air peut entraîner la mort en 1 à 3 heures et 1% de CO provoque le décès en 15 minutes! Les enfants sont encore plus sensibles aux effets toxiques du CO. Chez la femme enceinte, une exposition de longue durée au CO peut provoquer le décès du bébé ou un handicap chez le nouveau-né.

 

PRÉVENIR L’INTOXICATION AU CO

 

Pour limiter les risques d’intoxication au CO:

  • Faites installer et entretenir régulièrement vos appareils de chauffage par un professionnel agréé
  • Assurez un apport d’air frais dans les pièces où se trouvent des appareils de chauffage
  • Assurez-vous que la cheminée soit en bon état et régulièrement nettoyée
  • Attention aux poêles mobiles à pétrole : ne les utilisez pas dans de petits espaces et jamais comme chauffage principal
  • Soyez attentifs aux gaz d’échappement des voitures dans les espaces fermés

 

QUELS SONT LES SYMPTÔMES D’UNE INTOXICATION AU CO?

 

Symptômes

Une intoxication au CO ne donne parfois que des symptômes peu marqués.
Si on n’a pas à l’esprit la possibilité d’une intoxication au CO, il est facile de manquer le diagnostic. Ce sont surtout les circonstances d’exposition qui font suspecter une intoxication au CO:

  • En cas de malaise dans une salle de bain équipée d’un chauffe-eau au gaz.
  • Lorsque dans la maison plusieurs personnes se plaignent de maux de tête, de vertiges, de nausées et de vomissements et que ces symptômes surviennent toujours dans le même espace et disparaissent en dehors de cet endroit.

 

COMMENT TRAITE-T-ON UNE INTOXICATION AU CO?

 

Si vous suspectez une intoxication au CO:

  • Veillez à votre propre sécurité: ne pénétrez pas dans un espace où se trouve une personne inconsciente sans évaluer la situation. Appelez immédiatement les services de secours.
  • Aérez la pièce, ouvrez portes et fenêtres (si vous pouvez le faire sans vous mettre en danger).
  • Appelez le 100 ou le 112, et signalez qu’il s’agit probablement d’une intoxication au CO. Précisez si la victime est consciente ou non.
  • Coupez si possible le ou les appareils responsables de l’intoxication.
  • Sortez la victime de la pièce.

  • Commencez la réanimation si la victime ne respire plus (le risque de faire une intoxication au CO en pratiquant le bouche-à bouche est inexistant)
  • OU
  • Couchez la victime sur le côté, en position latérale de sécurité, pour éviter qu’elle ne s’étouffe dans ses vomissements.

 

Télécharger la brochure

Source: Centre antipoisons Belge