Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Services communaux / Environnement / Grez d'oiseaux / Espèces / La Fauvette à tête noire

La Fauvette à tête noire

Avec la Fauvette à tête noire (Sylvia atricapilla) nous abordons un oiseau un peu moins connu bien qu’il soit un des nicheurs parmi les plus répandus de nos régions, à l’égal du pinson ou du merle.

Description

Oiseau élégant dans les nuances de gris et à la belle calotte noire, elle est légèrement plus petite qu’un moineau. La femelle diffère du mâle essentiellement par sa calotte rousse.

Alimentation

Les Fauvettes à tête noire sont insectivores comme le montre leur bec fin mais elles sont également très friandes de fruits et de baies.

Nidification

Elles nichent généralement près du sol, dans un buisson ou un roncier mais apprécient aussi les lierres bien fournis.
Leur nid est fait de brindilles et d’herbes sèches puis garni de mousses et de poils. La femelle y pond 4 ou 5 œufs qu’elle couve durant 2 semaines. Les oisillons restent au nid une dizaine de jours.
Elles font généralement 2 nichées successives.

Habitat/répartition

Elles aiment les milieux mélangeant arbres et buissons et fréquentent les lisières, les parcs et les jardins jusque dans les villes.

Migration

La plupart des Fauvettes à tête noire qui nichent dans nos régions migrent vers le sud de l’Europe et l’Afrique du nord mais de plus en plus d’entre-elles restent chez nous durant l’hiver.

Chant

Dès le mois de mars, les Fauvettes à tête noire reviennent, reprennent leurs territoires et se mettent à chanter un long babil souvent très varié. Après quelques semaines, leur chant s’affirme en une phrase plus courte ponctuée par un final brillant.

Scannez le QR code pour entendre le chant de la Fauvette à tête noire.