Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Services communaux / Environnement / Grez d'oiseaux / Espèces / Le Merle noir

Le Merle noir


Nous sommes tellement habitués à la présence de nos oiseaux les plus communs que l’on ne les remarque plus vraiment. Le Merle noir (Turdus merula) entre certainement dans cette catégorie pourtant, qu’il est beau le merle et combien il nous rend agréables ces soirées de printemps qu’il ponctue de son chant admirable.

Description

Le Merle noir fait partie de l’ordre des passereaux et est de taille moyenne (jusqu’à 29 cm avec la queue).
Le mâle et la femelle sont assez différents, le bec jaune du mâle contraste joliment avec un plumage entièrement noir et souligné par un délicat cercle oculaire d’un jaune presque fluo.
La femelle, quant à elle, rappelle un peu la Grive musicienne avec sa robe brune et son plastron délicatement strié.

Alimentation

L’alimentation du Merle noir est très diversifiée comme nous le montre son bec assez fort d’oiseau opportuniste (voir article : Un peu de classification.) On le voit souvent au sol à la recherche de vers de terre dont il est friand mais il se nourrit aussi volontiers de tout ce qu’il trouve : fruits, baies, insectes, escargots, araignées, …
L’hiver, il ne dédaigne pas non plus les graines et est d’ailleurs, bien présent aux mangeoires.

Moeurs 

On peut observer les Merles noirs toute l'année. Ils se déplacent souvent au sol en sautillant.
De nature plutôt inquiète, on les voit fréquemment passer en vol assez bas en poussant un cri d'alarme. 

Nidification

Vers la fin mars, la merlette choisit un endroit où construire son nid, généralement dans une haie, un buisson, du lierre ou une fourche d’arbre entre 1 et 3 m du sol. Le nid est de type ouvert en forme de coupe, fait de branchettes, brindilles, feuilles et herbes sèches. Elle y pond 3 ou 4 œufs et dès que les oisillons auront quitté le nid, elle recommencera une deuxième nichée et puis, généralement, une troisième.

Habitat/ Répartition

On trouve les Merles noirs pratiquement dans tous les milieux, tant dans les villes que dans les campagnes, jardins, parcs, bois, bocages.

Migration

Les merles de nos régions sont très peu migrateurs mais les individus se trouvant plus au nord ont tendance à migrer l’hiver vers l’ouest de l’Europe.

Chant

Le Merle noir est un excellent chanteur et possède un des plus beaux chants qu’il nous soit donné d’entendre. La structure de leur chant est toujours la même mais deux individus ne chantent pas pareil et il ne répète jamais deux fois la même phrase ce qui confère au chant du merle, une variété infinie.
Il est pratiquement le premier à chanter au tout petit matin et quasiment le dernier aux dernières lueurs du jour, souvent haut perché et bien en vue sur une branche ou le faîte d’un toit.
D’une manière générale, on peut entendre son chant de février à juillet.

Xavier Lebrun