Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Services communaux / Environnement / Grez d'oiseaux / Espèces / L'Étourneau sansonnet

L'Étourneau sansonnet

L’Étourneau sansonnet (Sturnus vulgaris).
Très communs, souvent confondus avec le Merle noir, les étourneaux sont pourtant des oiseaux tout à fait remarquables à bien des égards.

Description

De la taille du merle et à première vue assez ternes, ils possèdent cependant un magnifique plumage noir constellé de petites taches blanches et paré de plumes irisées, allant du violet au vert métallique en fonction de la lumière.

Alimentation

Les étourneaux mangent absolument de tout et cette grande plasticité alimentaire permet d’ailleurs à leurs populations de se porter si bien.

Nidification

C’est la seule période de l’année où les étourneaux ont un comportement moins grégaire.
Ils cherchent une petite cavité dans laquelle, vers la mi-avril, la femelle pond 5 à 6 œufs sur un nid assez sommaire.

Mœurs

Oiseaux très grégaires, les étourneaux sont connus pour leurs grands rassemblements de milliers d’individus qui tournoient dans le ciel dans de gigantesques ballets, avant de se rendre dans leurs dortoirs.

Habitat/répartition

On retrouve les étourneaux dans pratiquement tous les milieux et ils fréquentent volontiers les humains.

Migration

Mangeant de tout et ne craignant pas trop le froid, les étourneaux de nos régions sont plutôt sédentaires. Ils sont rejoints l’hiver par des individus venant du Nord et de l’Est tandis que d’autres descendent jusqu’au pourtour méditerranéen.

Chant

Ils sont très bavards, leur chant n’est pas vraiment mélodieux mais tout à fait unique.
Il est extrêmement varié, rempli d’imitations, de sifflements, de cliquetis et de bruits un peu bizarres.