Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Services communaux / Environnement / Grez d'oiseaux / Ornithologie / 4. Les plumes

4. Les plumes

Les oiseaux sont, avant tout, des animaux à plumes.
C’est, en effet, leur caractéristique principale puisque tous les oiseaux ont des plumes et que seuls les oiseaux en ont.

On peut dire que les plumes remplissent trois fonctions essentielles à la vie des oiseaux :

  1. Le vol  : les plumes des ailes sont, bien évidemment,  un outil essentiel du vol. Pour ce faire, elles doivent être légères, solides et souples et lors d’un battement d’ailes, les plumes de vol situées au bout des ailes ploient pour offrir moins de résistance à l’air lorsqu’elles montent mais elles se posent sur l’air lorsque qu’elles redescendent, poussant ainsi l’oiseau vers le haut et lui permettant de se maintenir en l’air.

  2. La protection thermique : en les regardant de plus près, on remarque qu’une plume est composée de parties de plus en plus petites : le rachis, qui est la structure centrale duquel partent des barbes qui elles-mêmes se divisent en barbules auxquelles s’attachent de multiples petits crochets qui permettent à la plume de se reformer parfaitement lorsque l’oiseau la lisse avec son bec. Sous les plumes, se trouve le duvet dont les barbules très fines permettent de stocker énormément d’air rendant ainsi le plumage des oiseaux particulièrement isolant.
     
  3. La communication : les plumes, par leur diversité de couleurs et de motifs, participent évidemment à la communication entre individus d’une même espèce. Les magnifiques plumages nuptiaux parfois très colorés mais aussi ceux qui paraissent plus ternes mais qui n’en possèdent pas moins de magnifiques dessins tout en subtilité, attestent cette fonction. Cependant, cette communication garde encore bien des secrets puisque le spectre visuel de nombreux oiseaux, incluant les ultraviolets, est plus large que le nôtre et les informations qu’ils en tirent sont probablement beaucoup plus complexes que nous ne le pensons.
     

Malgré leurs grandes qualités, les plumes des oiseaux sont soumises à de fortes contraintes dues au vol, au vent, à la pluie, au soleil, aux frottements, dès lors, elles s’usent et doivent continuellement être remplacées sous peine de ne plus pouvoir remplir leurs fonctions.
Une mue intervient ainsi chaque année dans la vie d’un oiseau et, généralement, la période de mue la plus intense se passe après les nidifications et avant le grand départ en migration, c’est-à-dire au cœur de l’été vers le mois d’août.
A cette période, les oiseaux se font généralement fort discrets, la mue leur demandant beaucoup d’énergie, ils préfèrent donc rester tranquilles, silencieux, bien abrités et plutôt au repos.