Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Services communaux / Environnement / Grez d'oiseaux / Ornithologie / 7. Le printemps des oiseaux

7. Le printemps des oiseaux

Bien que les oiseaux soient actifs tout au long de l’année, le printemps représente certainement la période où leur activité est la plus intense.
Retour de migration pour certains, recherche d’un territoire, construction du nid, nidification, nourrissage; ce sont là les principales tâches qui attendent nos oiseaux pendant ces quelques mois bien remplis.
Il est évidemment impossible de généraliser tant les comportements différent d’une espèce à l’autre mais voici, dans les grandes lignes, comment cela se passe généralement pour nos  oiseaux communs : merles, mésanges, rougegorges, pinsons, troglodytes, …

La recherche du territoire et l’installation


Pour la plupart des espèces de nos jardins, c’est vers le mois de mars que les oiseaux cherchent à s’installer et cela commence, pour les mâles, par la recherche d’un territoire et la défense de celui-ci.
Une fois ce territoire établi, il leur faut trouver une femelle et c’est à cette période que les chants prennent toute leur ampleur puisqu’ils signalent aux concurrents que le territoire est occupé mais ont également vocation à attirer les femelles.

La construction du nid


Lorsque le couple est formé, il faut construire le nid ce dont, chez beaucoup d’espèces, la femelle s’occupe seule, le mâle s’occupant plutôt de défendre le territoire et de chasser, souvent aussi pour la femelle. La construction du nid prend de 2 ou 3 jours à 2 semaines  en fonction de la complexité de celui-ci, des matériaux disponibles, etc …

La nidification


Une fois le nid fois terminé, la femelle y pond entre 3 et 6 œufs pour les merles ou les rougegorges mais jusqu’à une petite quinzaine pour les mésanges et cela au rythme d’un œuf par jour.
La femelle, qui généralement couve seule, ne commence à couver qu’à la fin de la ponte, ceci ayant pour effet que les œufs éclosent pratiquement tous en même temps.
La couvaison dure environ 2 semaines.

Le nourrissage


Le nourrissage est une période particulièrement harassante pour les adultes afin de satisfaire l’appétit et la croissance rapide des oisillons continuellement affamés. La femelle et le mâle nourrissent généralement à deux et on  comptabilise jusqu’à 1000 apports quotidiens au nid : chenilles, insectes, larves, …. beaucoup de protéines essentielles à la croissance rapide des oisillons.
Le nourrissage dure environ 2 semaines, le temps que les oisillons s’emplument et soient suffisamment vaillants que pour quitter le nid.
Les adultes continuent cependant généralement à nourrir les jeunes oiseaux aux alentours du nid, jusqu’à 2 semaines pour les merles. C’est souvent le mâle qui s’occupe de cette tâche, la femelle s’attelant déjà à la construction d’un nouveau nid ou à pondre la deuxième nichée.

Les deuxièmes et troisièmes nichées


Le printemps n’étant décidément pas de tout repos pour nos oiseaux, les adultes recommencent donc tout le cycle une seconde fois, préparant une deuxième nichée qui verra le jour au mois de juin.
Les merles ou les rougegorges vont  même fréquemment jusqu’à faire une troisième nichée dans le courant du mois de juillet. Les quatrièmes nichées existent mais sont plutôt rares.

 

Xavier Lebrun