Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Services communaux / Environnement / Grez d'oiseaux / Ornithologie / 2. Comment observer les oiseaux ?

2. Comment observer les oiseaux ?

Pour commencer à observer les oiseaux, on peut aller pratiquement n’importe où.
Cela peut être son jardin ou même son balcon mais c’est évidemment mieux dans un coin de nature.
Il n’est pas nécessaire d’aller bien loin, les oiseaux sont partout même en ville ou dans les villages.

L’heure à son importance : il y a, généralement, plus de manifestations d’oiseaux en début et en fin de journée mais l’essentiel est de se concentrer un peu, d’écouter, de regarder, de contempler.
Les chants et les cris viendront à vos oreilles et les silhouettes posées ou en vol vous sauteront aux yeux. 

C’est la base de l’observation des oiseaux, prendre conscience qu’ils sont là et, tout simplement, y prêter attention.

Certains vous paraitront peut être familiers, d’autres, ne vous diront probablement rien mais, qu’à cela ne tienne, vous commencez à les repérer, vous tenez le bon bout.
L’identification viendra pas à pas.

En plus de ses yeux et de ses oreilles, il est clair que pour s’y retrouver, d’abord un peu et puis de plus en plus, il faut idéalement s’équiper de 2 choses : une paire de jumelles et un guide des oiseaux, version papier ou smartphone.

Les jumelles : Une petite paire légère suffit déjà à voir beaucoup de choses.
Tous les budgets existent, bien sûr, mais à partir de 25 ou 50€ on peut trouver quelque chose de correct qui permette de débuter.
A ce propos, voici une donnée technique qu’il est bon de connaître.
Sur une paire de jumelles, il est toujours indiqué deux valeurs : 6x25, 8x30, 10x40 etc … la première valeur indique le grossissement et la deuxième valeur indique le diamètre d’ouverture et donc plus celui-ci est grand, plus les jumelles seront lumineuses.
Sans rentrer dans les détails, plus ces valeurs sont grandes, plus les jumelles seront performantes mais également plus lourdes.
Pour l’observation des oiseaux, le meilleur compromis taille-poids-luminosité est, à mon sens, une paire de 8x30 mais des petites jumelles moins chères de 6x25 feront déjà le travail.
Quoi qu’il en soit, pour rester confortable, il vaut mieux ne pas dépasser 10x40.

Le guide : Il existe de tout-petits guides de poche avec les oiseaux les plus communs qui sont très bien faits pour commencer sur le terrain mais si l’on veut s’équiper tout de suite d’un outil de travail de grande qualité, l’ouvrage de référence est le « Guide ornitho » de Lars Svensonn aux éditions Delachaux dont il existe également en version smartphone  pour une quinzaine d’euros.

Bonnes observations !