Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Services communaux / Environnement / Grez d'oiseaux / Espèces / Le Rougegorge familier

Le Rougegorge familier

Le Rougegorge familier (Erithacus rubecula) est une de nos espèces les plus communes et sans doute une des mieux connues de nous tous.
Ils sont nombreux, présents chez nous toute l’année mais sont aussi plutôt familiers, d’où son nom.
Peu farouches, ils nous accompagnent souvent dans les jardins. Bien présents aussi aux mangeoires, ils se laissent également observer tout l’hiver.
Mais c’est aussi leur chant magnifique, que l’on peut entendre presque toute l’année, qui les caractérise et qui fait de lui un oiseau particulièrement attachant.

Description

Petit oiseau de l’ordre des passereaux, plutôt rond, dos brun, gorge et face rouge-orangé.
Les deux sexes sont semblables.

Alimentation

Le Rougegorge est insectivore comme nous le montre son bec fin. Il cherche sa nourriture au sol.
Cependant, et particulièrement l’hiver aux mangeoires, il diversifie son alimentation en mangeant des baies, des graines ou en piquant dans les boules de graisse.

Mœurs

Cet oiseau à la jolie voix flûtée cache un caractère bien trempé vis-à-vis de ses congénères.
Le Rougegorge tolère mal ses pairs dans les parages de son territoire et la couleur rouge de sa gorge qu’il met bien en évidence face aux intrus est le signal de cette intolérance.
Il n’hésite pas à « rentrer dans les plumes » d’un éventuel rival à tel point que la rencontre des couples au printemps est parfois rendue difficile par ce caractère plutôt intransigeant.

Nidification

En avril, le nid est construit assez bas dans un buisson, du lierre, une souche,… Il est du type semi-ouvert, c’est-à-dire construit sous un petit rebord de végétation , de pierre ou même de maçonnerie qui servira de toit.

Habitat/ Répartition

On trouve les Rougegorges un peu partout et un peu dans tous les milieux, jardins, parcs, bois, bocages.

Migration

Les Rougegorges sont présents chez nous toute l’année mais cela ne veut pas dire que celui que nous voyons dans notre jardin ou dans notre quartier est toujours le même. Certains d’entre eux nous quittent l’hiver pour aller plus au sud, d’autres restent, d’autres encore viennent du nord pour trouver chez nous la nourriture que le couvert neigeux les empêche d’atteindre.

Chant

Chant aigu, flûté et extrêmement varié, assez lent avec de longues pauses entre les phrases.
On peut l’entendre presque toute l’année.
Une des rares espèces où la femelle peut également chanter.